LES RESCAPES DE BRASADA

Publié le par Fabrice Debaque

Auteur Michael Bonner

Titre original Kennedy's Gold

Traduit par Jean-André Ray

N° 18 de la collection Western aux Éditions du Masque paru en 1968

Résumé : Après des années d'errance et de vie difficile, Jack Killarney va enfin s'en sortir. Il a appris par hasard, que la diligence pour Soledad contient un joli tas d'or bien caché. Il va embarquer pour le voyage et attendra le bon moment pour mettre son plan soigneusement préparé à exécution.Mais … la diligence est une vieille guimbarde, certains voyageurs n'ont pas l'air plus honnête que lui, les indiens sont sur le sentier de la guerre et, surtout, il n'est pas resté insensible au charme de Molly, la seule passagère du voyage. .

1ère phrase: « Canyon City et Soledad étaient deux villes du Territoire qui s'épanouirent très tôt mais disparurent également de très bonne heure, et il n'y a pas de place pour elles dans les livres d’histoire, car, même à leur apogée, elles ne comptaient vraiment que pour ceux qui y étaient fixés. »

Un western classique qui contient son lot d'indiens belliqueux, de cow-boys désenchantés, de héros et de lâches. Cependant, l'auteur montre une ironie cruelle pour ses personnages et la description du voyage à travers le désert est proprement hallucinante.

LES RESCAPES DE BRASADA
LES RESCAPES DE BRASADA

MICHAEL BONNER

Pseudonyme de Anne Bonner Glasscock (1924-1981)

Anne Bonner Glasscock, écrivit sous le pseudonyme de Michael Bonner quatre westerns de 1960 à 1966 : Kennedy's gold (1960), The iron Noose (1961), The shadow of a hawk (1963) et The disturbing death of Jenkin Delaney (1966). Seul le premier fut traduit en français. Plus tard, elle publia un recueil de poésies : Renaissance (date inconnue).

Elle s'intéressa tout au long de sa vie à la conquête de l'Ouest qu'elle voyait comme l'un des facteurs essentiels du développement américain. Elle pensait que le western permettait de mettre en place simplement la lutte entre l'ordre et le chaos, le bien et le mal.

Les trois autres romans de Michael Bonner
Les trois autres romans de Michael Bonner
Les trois autres romans de Michael Bonner

Les trois autres romans de Michael Bonner

Le Masque Western

 

En 1967, Albert Pigasse, constatant qu'il n'existait pas en France de collection de romans western, décide de lancer la sienne. Comme il l'explique sur la quatrième de couverture des premiers numéros, c'est un nouveau défi qu'il espère couronné de succès. La suite lui donnera raison : la collection durera de 1967 à 1982 et compte 247 titres.

Le nouveau défi d'Albert Pigasse

Le nouveau défi d'Albert Pigasse

le numéro 1

le numéro 1

Jusqu'en 1977, la présentation des livres restera inchangée. Une illustration pleine page sur la première de couverture, tout en haut de celle-ci, Western en grand et en capitales, en dessous, le titre toujours en capitales mais plus petites, puis le nom de l'auteur en minuscules. Le texte n'occupe qu'un cinquième de la page ce qui laisse la part belle à l'image. La quatrième de couverture est colorée de façon unie et comporte en général une présentation du roman. En bas, dans un rectangle noir, le nom de la collection et le célèbre logo du masque et de la plume.

LES RESCAPES DE BRASADA

En 1977, suite à une enquête de satisfaction, la présentation subira quelques changements. A partir du 163 ou du 164, tous les livres contiendront une carte des USA dans les premières pages. Cette carte très détaillée contient des éléments essentiels permettant de situer les événements décrits dans les romans. Le numéro 171, « la piste de l'irlandais » de Kelly P. Gast inaugure la série « Special Western » qui tout en conservant la même numérotation présente des illustrations continues sur la première et la quatrième de couverture ainsi qu'un nouveau logo « SPECIAL WESTERN » en forme de devanture de saloon. Ces romans plus longs permettent, d'après l’éditeur, d'aborder des aspects plus méconnus de l'histoire de l'Ouest. On y trouve la réédition de quelques classiques français du roman de trappeurs écrits par Gustave Aimard.

A partir du 227 et jusqu'au dernier numéro, la présentation subit un lifting important. La page de titre est séparée en deux. En haut, le nom de l'auteur, en dessous le titre du livre, le tout dans un rectangle orange, le reste est occupé par l'illustration. Le mot western est relégué en quatrième de couverture où l'on trouve toujours une présentation du livre.

 

Les annonces suite à l'enquête de satisfaction

Les annonces suite à l'enquête de satisfaction

La carte des USA

La carte des USA

Un "Special Western"

Un "Special Western"

Le dernier lifting

Le dernier lifting

Dans le numéro 187, « La Vengeance des aztèques », à la fin du livre, figure une publicité pour un magazine sur le western intitulé « Roundup » disponible sur abonnement. Ce magazine a-t-il existé ? Il n'en est fait mention nulle part ailleurs et aucun exemplaire n'est visible. Il s'agissait, peut-être d'une traduction ou d'une adaptation du magazine publié par l'association des « Western Writers of America » qui porte le même nom.

LES RESCAPES DE BRASADA

Le choix des titres ne semblent pas obéir à des critères précis. Par exemple, on compte deux titres : le douzième et le dix- septième de la saga des Sackett de Louis Lamour alors que cette série en contient dix-neuf. Les auteurs sont choisis parmi les grands écrivains  américains du genre: Gordon Shireffs (26 romans), Louis Lamour (22 titres), Lewis B. Patten (36 titres), Ray Hogan (17 titres), Tom West (17 titres).

Tous sont bâtis sur la trame classique du western : aventures et romances. La plupart se lisent avec plaisir, les intrigues sont classiques mais bien conçues souvent très documentées. Il y règne l'atmosphère des western avec John Wayne. D'ailleurs plusieurs titres ont été adaptés au cinéma ou sont des adaptations de film.

 

De gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGreyDe gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGrey
De gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGrey
De gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGreyDe gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGreyDe gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGrey

De gauche à droite et de haut en bas :Charles Elden Seltzer, Garry Edmondson, Louis L'Amour, Robert Krepps, Walter Lord, ZaneGrey

Comme pour les auteurs, la collection utilise les services d'un petit nombre de traducteurs ou d'adaptateurs ; Florian Robinet, Michaël Eichelberger, Yves-André Berger, Irène Convard, Jean-André Rey ou Ray. Tous ont travaillé dans les différentes collections du Masque et sont des traducteurs de métier ; Jean-André Rey est aussi l'auteur de plusieurs romans policiers parus au « Masque Policier ».

Voici, par exemple, la trduction de la première page de "Boss of the lazy Y"  dont le titre français est "L'idole indienne" et qui fut traduit par Florian Robinet:

 

LES RESCAPES DE BRASADA
Le Tableau récapitulatif sur la collection (qui sera complété au fur et à mesure des acquisitions) est téléchargeable ici
un extrait du tableau qui fait dix-sept pages

un extrait du tableau qui fait dix-sept pages

Comme les illustrations ne sont pas souvent signées, le nom des illustrateurs de couverture n'est pas facile à déterminer ce qui est dommage car celles-ci sont en général d'excellente facture. Ces illustrations ont pour la plupart été utilisées pour plusieurs publications de western et ceci sans souci de frontière ainsi que le montre cet exemple.

LES RESCAPES DE BRASADA
LES RESCAPES DE BRASADA
LES RESCAPES DE BRASADA
LES RESCAPES DE BRASADA

Les illustrateurs dont j'ai pu retrouver le nom sont des spécialistes du western très renommés aux USA. Voici une liste non exhaustive des artistes et des numéros qu'ils ont illustrés :

Norman Rockwell : 5 (tirée de l'affiche du film)

Frank McCarthy : 10, 21, 26, 36, 39, 42, 43, 58, 68, 69, 72, 73, 76, 86, 92, 112, 118, 182

Lu Kimmel : 44, 212

Mort Künstler : 93, 128, 140, 167, 210, 245

James Elliott Bama : 115 (illustrateur des couvertures de Doc Savage parues chez Marabout)

Frederic Sackrider Remington : 135

John Duillo : 137

Vic Prezio : 159, 164

Stanley W Galli : 165

Konstantin Rodko : 204,

Frank McCarthy

Frank McCarthy

Mort Künstler

Mort Künstler

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François 13/03/2016 16:42

Bonjour, très intéressant votre article. Juste pour info, la revue Roundup existe bien et a au moins 3 n° puisque je possède ce n° 3.