DESTINATION FLORA

Publié le par Fabrice Debaque

Auteur : Red Port

numéro 4 de la collection Poche 2000 aux Éditions Marabout (Verviers, Belgique) paru en 1974.

Résumé : Dan Dubble , un jeune garçon, vit dans une modeste auberge des Highlands. Sa tante Jane, la tenancière de l’auberge, l'a recueilli après la mort de son père survenue quelques années après celle de sa mère. Ce soir, à l'auberge, il fêtera l'anniversaire de ses treize ans avec sa tante et quelques proches. Après le repas, alors que les adultes finiront la soirée autour d'une bouteille de Scotch, il sortira dans la nuit , la brume et le vent des Highlands et retrouvera son ami Ronald. Ils iront vagabonder dans la lande jusqu'à la grange qu'un inconnu a louée. Ce soir, au lieu de l'espionner comme ils le font d'habitude ils frapperont à la porte et se présenteront. Ce sera le début d'une extraordinaire aventure !

Première phrase : " C'est dans les Highlands, la partie pauvre et montagneuse de l’Écosse que tout a commencé, le soir de mon treizième anniversaire."

Un roman d'aventures dans la lignée de l’Île au Trésor ou du Grand Meaulnes jouant beaucoup plus sur l'atmosphère que sur l'action.

Red Port écrira plusieurs romans mettant en scène le même héros dans la collection Poche 2000 :

10 : Le Pont Vertical (1974)

15 : Vénus en Maison 7 (1974)

17 : La grande panne (1975)

22 : La Fin de Flora (1975)

Un dernier sera publié chez Pocket Marabout :

143 : La cité sur l'abîme (1975)

DESTINATION FLORA

Poche 2000

Cette collection des Éditions Marabout parut de 1974 à 1975. Pendant toute son existence, elle fut dirigé par Jean Baptiste Baronian qui la définissait ainsi dans le numéro 1:

« Aventures, voyages extraordinaires, intrigues mystérieuses, entrain, suspense..., ce sont là quelques-unes des caractéristiques des romans qui paraissent dans la collection Poche 2000. Des romans pour tous, accessibles à chacun, destinés aux jeunes aussi bien qu'aux adultes, à tous ceux qui aiment les grandes évasions et des lectures alertes et vivantes. »

Poche 2000 publia vingt-deux livres, pour la plupart des rééditions de titres parus au Fleuve Noir (tous les Perry Rhodan, par exemple), on y retrouve cependant quelques inédits : les quatre Dan Dubble, Parallèle 83 de Daniel Lapauze, Le maître du monde de Marc-Émile Geners, Le Sharoun de Galicad d'Yves Dermèze. Un dernier Dan Dubble fut édité en 1975 chez Marabout Pocket.

La présentation resta identique à quelques légères variantes près pendant toute la durée de la collection. Les couvertures des quatorze premiers numéros sont illustrés par une équipe néerlandaise H. B. M. Design basé à Amsterdam, Henri Lievens, le dessinateur maison terminera la série.

Le sigle H. B. M. représente le nom des trois fondateurs de l'entreprise : Niek Hiemstra , Jacques Bouthoorn et Jan Mulder. H. B. M. Design élaborait des maquettes de journaux, de livres, des publicités. L'entreprise a fait faillite en 1982 et ses trois dirigeants se sont séparés. Niek Hiemstra vit et travaille maintenant en Afrique du Sud. Jacques Bouthoorn vivait jusqu'à sa mort en 2009 à Uzès dans le Gard. Il existe plusieurs artistes, photographes ou peintres du nom de Jan Mulder aux Pays-bas ce qui rend difficile son identification. Une seule certitude, il a travaillé pour un magazine libertaire et underground : « Knijp. Maandboek voor iedereen » ce qui se traduit (à peu près) par : « Pince . Le mensuel pour tout le monde ». 4 numéros de ce magazine sont sortis de septembre 1967 à décembre 1967.

DESTINATION FLORA

Au vu des œuvres diverses de ces trois artistes, il est difficile de dire lequel est l'auteur des couvertures des poche 2000. Il se pourrait aussi, d'ailleurs, que le graphiste soit un employé de la firme....

On ne présente pas Henri Lievens, le dessinateur attitré des Éditions Marabout pour lesquelles il a réalisé quelques deux cents couvertures dont celles, superbes, de Marabout Fantastique.

Les couvertures de la collection:

Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000
Les couvertures de la collection Poche 2000

Les couvertures de la collection Poche 2000

DESTINATION FLORA
DESTINATION FLORA

Red Port

Red Port est un pseudonyme de Gérard Prévot, un auteur né à Binches en Belgique en 1921 et décédé à Bruxelles en 1975. Tour à tour, poète, romancier, auteur de pièces de théâtre, journaliste, cet ami des surréalistes se mit à la littérature fantastique aux débuts des années 70 sur les conseils de Jean Baptiste Baronian. Celui-ci l'édita dans sa collection Marabout fantastique où parurent quatre titres : Le démon de février et autres contes fantastique, Celui qui venait de partout, La nuit du nord, Le spectre large. Jean Baptiste Baronian le fit aussi figurer au sommaire de ses anthologies : La Belgique fantastique avant et après Jean Ray, Histoires terribles de revenants, Histoires d'objets maléfiques. A partir de 1974, sous le pseudonyme de Red Port, il s'essaya à la science-fiction avec les aventures de Dan Dubble chez Poche 2000 toujours dirigée par Jean Baptiste Baronian. On lui doit aussi, sous le pseudonyme collectif de Diego Michigan, deux romans policiers : Pitié, achevez-moi! et Pas de fantômes sans fumée aux Éditions de La Seine dans la collection Rafale.

Jean Baptiste Baronian a écrit à propos des romans parus chez Marabout Fantastique : « Un ensemble de textes fantastiques denses, concis où aucun mot n'est de trop; où pas une seule forme, où pas une seule couleur ne traduit la douleur d'être au monde, l'aberration de ne pas s'accomplir totalement, l'irruption du faux, du compromis, du mal , de la solitude. » (page 267 du Panorama de la littérature fantastique de langue française, paru chez Stock en 1978).

Une autre analyse du fantastique de Gérard Prévot peut se lire en ligne à l'adresse suivante : Éric Lysøe, « Gérard Prévot, Le Démon de février », Textyles [En ligne], 19 | 2001, mis en ligne le 14 juin 2012.

Ses romans de SF beaucoup plus mineurs ne bénéficient pas de telles exégèses.

DESTINATION FLORA
DESTINATION FLORA
DESTINATION FLORA
DESTINATION FLORA
DESTINATION FLORA

Commenter cet article